IL N'Y A PAS DE MODE SI ELLE NE DESCEND PAS DANS LA RUE. COCO CHANEL

20.1.08

London day 1

1er épisode du debrief rapide de mon séjour à Londres... Je n'étais pas revenue depuis trois ans, et en premier lieu, j'ai été marquée par la courtoisie, l'ouverture d'esprit et le style des anglais. Sans parler de l'humour si décalé des British que j'avais déja pu apprécier dans le passé.
Bref... Un séjour - shopping only - de trois jours où mes pieds m'ont réclamé de nouvelle chaussures à chaque fois que nous entrions dans un magasin (environ 1 toutes les 1/2 heure en moyenne, avec une pointe à 3 en 15mn sur Oxford street)

Passage obligé chez Topshop où, en bonne frenchies, nous avons passé pas moins de trois heures, et sommes ressorties avec quelques supers affaires (merci la deuxième démarque !). Pour ma part, un spencer noir de la ligne Kate Moss Top Shop, un slim noir huilé, une blouse noire imprimée d'étoiles et un top crème illustré d'un sac en bandoulière plein pot que j'ai finalement rendu le dernier jour... Le tout pour 45€ ! Sans oublier ma paire de low boots indiennes violettes achetées chez Faith que j'ai bien failli rendre, si ma coach V. n'avait pas été là (tu les gardes et c'est tout ! Tu seras surement la seule à Paris à les avoir ! Ok ok !).


Pause déjeuner au Burger King (oui rien de très glamour, mais c'etait tellement boooooooooon !)

Puis direction Urban Outfitters qui soldait Anna Sui et Athé Vanessa Bruno à -70% !!!
Je craque sur une paire de low boots rouge sublimissimesettropgrandes Les Prairies de Paris à -70% également, que je ne vous montrerai pas sur moi, car la vendeuse n'a jamais trouvé le deuxième pied... Vous me croyez si je vous dit que j'ai eu envie de pleurer !!!!!!!!!!!




Après avoir enrichi notre culture boutiques (à savoir que nous entrions dans une boutique sur deux en moyenne par frénésie), pause goûter cappucino chez Liberty (une pensée pour Géraldine qui m'avait donné très envie d'y aller) où le mix des styles question déco est étonnament réussi.
Visite en long et en large du grand magasin le plus adorable de la terre, dont nous faisons la fermeture, -75% sur le magasin oblige...




La journée se clotûre par un diner au YO Sushi bar à deux pas de Piccadilly : très malin ce concept d'assiettes de couleur, qui te fait consommer un max de sushi et autre tempuras ! Je suis à nouveau agréablement surprise par l'égard des serveurs et leur délicatesse, et j'aimerais rester là toute la nuit...



Demain : Direction Marble Arch, Primarkeries et New Lookeries en perspective...

Edit du lundi : les fameuses low boots achetées chez Faith, en photo...


7 commentaires:

Julie a dit…

aaaaah mon dieu JE VEUX RETOURNER À LONDRES !!!
Le slim noir huilé : t'as trop de chance, je suis très très très fan et je n'ai réussi qu'à en shopper un trop petit chez April 77 l'année dernière. Tu l'as eu à combien ?
Burger King : ne t'excuse pas, moi je me fais un devoir d'y aller à chaque fois que je vais à l'étranger, j'adore ! D'ailleurs, j'en ramène toujours un dans l'Eurostar :)
Les boots rouges : moi aussi j'ai envie de pleurer ! Y a plus qu'à les trouver en vintage...

Julie a dit…

Ah oui juste un dernier mot sur les low boots indiennes : tu chausses du combien ? Je te les achète !!! ;)

Anne Corrons a dit…

Ah, c'est sur, les Anglais et les Americains, ca c'est faire les soldes...70%, que d'opportunites a saisir! le choix devait etre dur.

TootyLaCoquette a dit…

qu'est-ce que j'aurai aimé y être....

galliane a dit…

Merci pour ce beau carnet de route, hâte de voir la suite (j'aurais tué la vendeuse de Topshop, moi!)

MissNardj a dit…

@julie : ah oui en vintage ? pourquoi pas ?
@anne : ooooooh oui ! et les soldes à NY ? c'etait sympa ?
@tooty : quand tu veux (le temps de refaire ami ami avec mon banquier)
@galliane : je ne sais pas ce qui m'a retenu de le faire

7d488b40-64aa-11e0-a4dc-000bcdcb2996 a dit…

bal moins cher possible: un gratuit.Longtemps connotées comme réservées au troisième âge, les couleurs nudes sont désormais sur tous les podiums. Du crème rose au beige thé, les robes de soirée nuances se déclinent à l’infini. Minijupe, décolleté profond, imprimé chic, épaulettes, etc., les créateurs usent d’ingéniosité pour briser l’image petite fille, véhiculée la top des robes de mariée saison printemps-été 2009, pour créer un look frais et ultra-glamour. Le must : la superposition des vêtements pour affirmer notre propre style. Un vent printanier souffle donc top des robes de mariée