IL N'Y A PAS DE MODE SI ELLE NE DESCEND PAS DANS LA RUE. COCO CHANEL

14.1.08

My fétiche silhouette of the week

Je n'ai pas pu poster du week end, périple londonien oblige ! Eh oui !!!!!! je suis partie passer le week end à Londres et je vous prépare une revue shopping/shops et gourmandises en photos...
En attendant, je vous propose une très jolie silhouette fétiche qui j'espère vous donnera envie, comme moi, de sortir de ce froid grisounet pour aller vers des jours meilleurs.
C'est d'été dont je vous parle donc... Et j'ai choisi une créatrice made in London pour illustrer le propos en la personne de Luella Bartley.

J'avais repéré ses créations lors des derniers défilés, et j'aimais beaucoup son côté chipie
excentrico-romantico-trash... Il régnait sur le défilé une atmosphère punky b...ritish dans la lignée de la grande Vivienne W.
Luella a le vent en poupe comme on dit dans la marine (quel rapport ? aucun pourquoi ?) : nouveau flagship londonien sur Brooke street en septembre dernier, nominée aux British Designer of the Year, elle est désormais distribuée à Paris et à Hong Kong et projette une collaboration avec la marque de surfwear O'Neil...
Elle a fait un peu la misère à Sienna et sa soeur quoi, dont les collections ne sont pas encore à la hauteur (c'est un point de vue qui n'engage que moi)

En passant chez mon ami Topshop ce week end, j'ai repéré un grand nombre de silhouettes fleuries décontractées par une parka kaki ou une grosse écharpe et un joli bonnet en maille... J'avais bien aimé et la rue s'est d'ailleurs emparée du look depuis deux étés...
C'est la raison pour laquelle j'ai choisi cette silhouette. Elle représente à mon sens la britishitude que j'aime et qui m'a particulièrement marquée à Londres : l'excentricité, le chic, la couleur, le style, le mix, l'ouverture, et Agy en digne représentante de la mode londonienne...

Et j'adore ce maxi bag bien rond et bien jaune porté un peu comme un sac poubelle... Comment ça, j'ai dit que je N'AIMAIS pas le jaune ??? oui eh bien j'ai changé d'avis (vous comprendrez dans quelques jours en voyant les photos)...

crédit photo : vogue.fr

3 commentaires:

TootyLaCoquette a dit…

Je n'ai que six mots à dire : Stella Mac Cartney P-E 2008 !!!

Julie a dit…

J'adore Luella Bartley ! J'avais notamment remarqué ses robes vives sur Chloë Sevigny, qui est une grande fan !

yespromdresses a dit…

une bonne idée d’aller dans un magasin et d’essayer quelques-unes sur, de cette façon, vous pouvez voir de première main ou non, c’est vous. Ensuite, le peu excitant est de petites robe noires trouver la ligne One. Vous êtes susceptible d’obtenir un bien meilleur prix que dans un magasin et cherchez les bons de réduction supplémentaire et promotions qui pourraient petites robe noires baisser les prix encore plus loin. Une chose vraiment importante à retenir est le calibrage. Mesurer à partir de tout votre buste, taille et hanches à votre longueur de robe à la mode